Lampaul Plouarzel
Abri naturel
Derrière la dune, de l'autre côté de la baie, entouré par la plage, un abri permet aux bateaux de se protéger de la mer quand elle se lève.
Abri naturel
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté par Brezho le 30/11/2006 à 17:36:04 (id:62339)
Contraste
La mer dans tout son contraste, d'un côté piégée par les rochers, elle est calme et plate.

De l'autre côté, la mer monte, et s'éclate sur les rochers, projetant de l'écume dans les airs.
Contraste
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté par Brezho le 30/11/2006 à 17:21:59 (id:62336)
marée montante
Même lieu, même jour, la marée monte toujours et la mer vient heurter plus violement les rochers.
marée montante
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté par Brezho le 30/11/2006 à 17:17:25 (id:62335)
marée montante
Longeant les rochers, les vagues continuent à déferler, deviennent de plus en plus violentes...
marée montante
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté par Brezho le 14/11/2006 à 18:51:18 (id:61093)
marée montante
L'étale de la marée basse est finie, la mer remonte, et avec un bon coefficient, les vagues se creusent et commencent à s'écraser sur les rochers, un beau spectacle s'annonce.
marée montante
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté par Brezho le 14/11/2006 à 18:49:45 (id:61092)
Four à goémon
Lampaul Plouarzel est connu pour le secteur des goémoniers. C'est ainsi ici que la majorité des algues, servant dans les champs comme engrais ou en pharmacie, étaient receuillies.

Aujourd'hui elles servent toujours dans ces deux secteurs, ainsi que dans les thalassothérapies pour leur contenance en iode, mais les méthodes de récolte et de transformation ne sont plus les mêmes.

De nos jours les goémoniers utilisent des bateaux du même nom, équipés de scoubidou, tige en métal torsadée, afin d'agrippé les algues au fond de l'eau et de les remontées plus facilement, sans envoyer le bateau par le fond.

Anciennement, le goémon était arraché sur les rochers ou récolté à marée basse, puis brûlées dans des fours à goémon aussi appelés fours à soude pour être cuites à feu lent pour obtenir un pain de soude qui servait à extraire l'iode utilisée à l'époque en pharmacie.
Four à goémon
[ Ajouter un commentaire | commentaire(s) ]
Posté par Brezho le 14/11/2006 à 17:52:23 (id:61088)
         1         
Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS